Ville de Phalsbourg
Le Tourisme
Le Tourisme
Vous êtes ici : Accueil > Le Tourisme > Erckmann-Chatrian

Erckmann-Chatrian


Emile Erckmann est né le 20 mai 1822 à Phalsbourg, entre l'Alsace et la Lorraine. Non loin de là, à Soldatenthal (aujourd'hui Grand-Soldat , commune d'Abreschviller), dans les Vosges, Alexandre Chatrian voit le jour le 28 décembre 1826. Leur rencontre et leur amitié datent de 1847 et c'est le début d'une extraordinaire aventure littéraire.

Erckmann tient la plume, Chatrian corrige et se démène comme un beau diable pour faire publier leurs oeuvres. Le coup de génie arrive en 1859 ! Hugues-le-Loup dort depuis plus d'un an dans "La cage aux ours", autrement dit : l'armoire aux manuscrits du journal Le Constitutionnel. Le metteur en pages de ce journal est Nathan Sichel, phalsbourgeois comme Erckmann et grand amateur de kirsch. Chatrian lui fait parvenir quelques bouteilles de ce breuvage et Hugues-le-Loup passe en feuilleton dans Le Constitutionnel.

C'est le succès. Chatrian envoie à Erckmann son premier billet de 100 francs !

Nos deux complices n'oublieront pas leur ami Nathan Sichel : dans l'Ami Fritz, le vieux Rebbe qui finira par marier Fritz Kobus et la jeune Suzel se nomme ... David Sichel !

Leurs héros, humbles gens d'Alsace et de Lorraine, se nomment Madame Thérèse (Madame Thérèse ou Les volontaires de 92), Joseph Bertha (Le conscrit de 1813, Waterloo), Michel Bastien (L'Histoire d'un paysan) ... Ils nous racontent à leur manière, l'histoire de la Révolution et de l'Empire.


Emile Erckmann n'aime pas séjourner à Paris : "Quand on a eu le bonheur de naître dans les Vosges, entre le Haut-Barr, le Nideck et le Geierstein, on ne devrait jamais songer aux voyages".
Chatrian, par contre, apprécie la vie parisienne.

Après la défaite de 1870, leurs romans vont se faire l'écho de la détresse de ces Alsaciens et Lorrains désormais rattachés au Reich allemand.
Un différend politique et financier va cependant avoir raison de leur longue amitié et la brouille deviendra irréversible entre Erckmann et Chatrian en 1889.

Erckmann passe ses dix dernières années loin de phalsbourg, à Lunéville, où il meurt le 14 mars 1899, neuf ans après Chatrian.


Les hommages de Phalsbourg à Erckmann-Chatrian

  • la salle Erckmann au Musée : présente manuscrits, objets personnels, romans complets, anciennes éditions, ...

  • le monument Erckmann-Chatrian : dû au sculpteur Hannaux et inauguré par Maurice Barrès en novembre 1922 à l'occasion du centenaire de la naissance d'Emile Erckmann.

  • la rue Emile Erckmann : où se situe le monument ainsi que la maison natale d'Erckmann à l'angle de la rue Lobau.

  • le collège-lycée Erckmann-Chatrian

  • les lotissements Longchamp et Mathéus dont les rues portent toutes le nom d'un personnage issu de l' oeuvre des deux auteurs.

Bibliographie sommaire

  • L'illustre Docteur Mathéus - Paris, A. Bourdilliat, 1859
  • Maître Daniel Rock - Paris, Michel Lévy frères, 1861
  • Le fou Yégof - Paris, E. Dentu, 1862
  • Madame Thérèse - Hetzel, 1863
  • La taverne du jambon de Mayence - Hetzel, 1863
  • L'Ami Fritz - Hachette, 1864
  • Histoire d'un Conscrit de 1813 - Hetzel,1864
  • L'invasion ou le fou Yégof - Hetzel, 1864
  • Histoire d'un homme du peuple - Hetzel, 1865
  • Waterloo, suite du Conscrit de 1813 - Hetzel et A. Lacroix, 1865
  • Le Juif polonais - Hetzel, 1866 - 1867
  • Le Blocus, épisode de la fin de l'Empire - Hetzel, 1867
  • Les bohémiens sous la Révolution - Hetzel, 1867
  • Madame Thérèse ou les Volontaires de 92 - Hetzel, 1867
  • Histoire d'un paysan - Hetzel, 1869
  • Histoire d'un Sous-Maître - Hetzel, 1872
  • Les deux frères -  Hetzel, 1873
  • Les années de collège de Maître Nablot -  Imp. Rappel, 1874
  • Le brigadier Frédéric - Hetzel, 1874
  • Maître Gaspard Fix - Paris. Imp. du Rappel, 1875
  • Le grand-père Lebigre - Hetzel, 1880
  • Les vieux de la vieille - Hetzel, 1880
  • Le banni - Hetzel, 1882
COORDONNÉES & ACCÈS MENTIONS LÉGALES ACCÈS MALVOYANT NOUS CONTACTER PLAN DU SITE